Diomi Ndongala suspend Freddy Kita de ses fonctions pour vagabondage politique

Diomi-1132x670

Freddy Kita, Secrétaire général de la démocratie chrétienne est suspendu de ses fonctions après avoir rencontré le nouveau Premier ministre Bruno Tshibala mercredi 12 avril dernier dans le cadre des consultations pour la formation du nouveau gouvernement.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 13 Avril 2017 et signé des mains propres d’Eugène Diomi Ndongala, Freddy Kita est accusé d’insubordination et de vagabondage politique.

« Monsieur Freddy Kita est suspendu de ses fonctions de Secrétaire général de la Démocratie Chrétienne pour insubordination et vagabondage politique », dit le communiqué.

Selon la teneur de ce communiqué, Freddy Kita n’est plus autorisé à engager de quelque manière que ce soit ni son parti, la Démocratie chrétienne ni la MPP, plateforme à laquelle il appartient.

« La suspension de Monsieur Freddy Kita est portée à la connaissance aussi bien des autres membres de la Majorité présidentielle populaire, que des membres et sympathisants de la Démocratie chrétienne car ce monsieur n’est plus autorisé, dès la signature de la présente suspension, de représenter ni notre parti ni notre plateforme politique membre du Rassemblement de l’opposition, vis-à-vis des tiers », souligne Diomi Ndongala.

Freddy Kita, un des signataires de l’acte d’engagement de Genval au nom de sa plateforme, la MPP, a rencontré, avec certains membres de ladite plateforme, Bruno Tshibala et a déclaré que la restructuration du Rassemblement opérée par l’aile de Félix Tshisekedi était « frauduleuse ». Il avait de ce fait porté son soutien au nouveau Premier ministre.

Jacques Kini

By ACTUALITE.CD

Antoine Mankumbani

Antoine Mankumbani

Rédacteur / Animateur radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*