Kabund : « La police a pris le contrôle du siège de l’UDPS…Tout ceci est orchestré par le pouvoir »

WhatsApp-Image-2017-05-02-at-19.04.05-1080x670

Le secrétaire général de l’UDPS Jean-Marc Kabund qualifie de montage ce qui s’est passé ce mardi 9 mai 2017 au siège de son parti à Limeté (Kinshasa). Il accuse le pouvoir  d’en être l’instigateur dans le but, selon lui, de retarder le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi prévu le 12 mai 2017.

« Il s’agit d’un montage orchestré par le gouvernement dans le but de repousser l’arrivée du corps de notre président. Il faut que les gens sachent que Tshisekedi ne sera jamais enterré à l’étranger comme Mobutu et d’autres. Qu’il pleuve ou qu’il neige le président sera enterré en RDC, » a dit Jean-Marc Kabund ce mardi à ACTUALITE.CD

Selon lui, tout est mis en œuvre pour empêcher la construction du mausolée.

« Ils ont pris le contrôle du siège. Ils ne veulent plus que les gens entrent. Ils ont tout fermé et ont bloqué tous les accès. Tout cela, c’est pour empêcher la construction du mausolée » indique Jean-Marc Kabund.

Le Secrétaire général de l’UDPS annonce en outre une réunion des hautes instances du parti avec la famille biologique d’Etienne Tshisekedi dans le but d’examiner sur le maintien ou pas de la date du 12 mai pour le rapatriement de la dépouille.

Le campement de la police devant le siège de l’UDPS a été attaqué très tôt le matin de ce mardi 9 mai 2017 par des personnes non encore identifiées. Contacté par ACTUALITE.CD, le téléphone du porte-parole de la police Pierrot-Ezéchiel Mwanaputu est resté fermé toute la matinée.

Stanys Bujakera

BY ACTUALITE.CD

Antoine Mankumbani

Antoine Mankumbani

Rédacteur / Animateur radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*