La Chine construit des immeubles-forêts

15899087

L’architecte italien Stefano Boeri s’est lancé dans un projet fou : créer à Nanjing en Chine une série d’immeubles capables d’absorber le co2 ambiant et de produire de l’oxygène. Chaque immeuble de cette forêt verticale porte des centaines d’arbres et d’arbustes.

 

Il avait commencé par créer à Milan deux immeubles portant des centaines d’arbres et de plantes, puis avait prolongé l’expérience à Lausanne. Cette fois-ci, l’architecte Stefano Boeri et son cabinet ont poussé le bouchon un peu plus loin. Ils utilisent le modèle existant italien, baptisé Vertical Forest, pour le transporter en Chine afin d’y bâtir une forêt d’immeubles-forêts.

 

 

Ce projet intitulé cette fois-ci Nanjing Green Towers est destiné à rassembler à Nanjing de nouveaux immeubles aux multiples balcons entièrement couverts d’arbres et d’arbustes afin de créer un microclimat sain et capable d’absorber le dioxyde carbone ambiant. Et même de produire 60 kilos d’oxygène par immeuble et par jour.

 

 

Soit un poumon vert d’une millier d’arbres par immeuble permettant de résister à la pollution ambiante autant qu’un lieu d’habitat rassemblant des centaines de citadins. Les premières tours chinoises seront achevées en 2018 et devraient essaimer dans les villes de Shijiazhuang, Liuzhou, Guizhou, Shanghai et Chongqing.

By IBM. Les Clés de Demain

Antoine Mankumbani

Antoine Mankumbani

Rédacteur / Animateur radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*