L’Angola appelle la RDC à cesser « l’intolérance politique » et à entreprendre « un dialogue sérieux »

kabila-dos-santos

Le gouvernement de l’Angola a appelé samedi « toutes les parties prenantes » de la crise en République démocratique du Congo (RDC) à cesser toute la violence, les actes d’extrémisme et d’intolérance politique qui ont amené des milliers de citoyens à fuir le pays. 

Le gouvernement angolais affirme suivre la situation en RDC, marquée par une violence extrême dans la région frontalière de Kasaï et une crise politique profonde; appelant toute la communauté internationale à intervenir.

«Le gouvernement angolais appelle le gouvernement de la RDC et toutes les forces politiques à cesser immédiatement toute la violence et les actions de l’extrémisme et de l’intolérance politique, en entreprenant un dialogue sérieux et constructif, un chemin qui mènera au retour de la paix et de la stabilité « , dit un communiqué relayé par le site de l’Agence de presse officielle de Luanda.

Le communiqué appelle également l’attention de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, la Communauté de développement de l’Afrique australe, la Communauté de développement de l’Afrique centrale, l’Union africaine et les Nations Unies sur la RDC.

BY POLITICO.CD

Antoine Mankumbani

Antoine Mankumbani

Rédacteur / Animateur radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*