Réunion de haut-niveau au sujet de la situation en RDC aux Etats-Unis

Presidente de Angola

 

Presidente de Angola

Presidente de Angola

Washington, la capitale administrative des Etats-Unis d’Amérique, a accueilli une réunion importante du Groupe de contact international sur les Grands Lacs le lundi 15 mai, organisée par le Département d’Etat américain.

La réunion a été consacrée à l’analyse de la situation politique en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, rapporte des sources concordantes. Selon nos confrères d’Angop, aucun représentant des autorités congolaises n’a pris part à cette « réunion », qui a connu également la participation des envoyés spéciaux dans les Grands Lacs des États-Unis d’Amérique, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne et de la Belgique.

La liste des participants comprend également les Pays-Bas, la Suède, le Danemark, les envoyés des Nations Unies, l’Union européenne, l’Union africaine et l’Organisation internationale de la Francophonie.

L’Angola est le seul Etat africain invité à assister à cette réunion: « La participation de l’Angola à cette réunion de haut niveau sur la RDC et le Burundi, permettra mieux de comprendre la pensée de la nouvelle direction politique des États-Unis d’Amérique, en Europe et aux Nations Unies », renseigne le média angolais, qui cite des notes du ministère des Affaires étrangères de son pays.

BY POLITICO.CD

Antoine Mankumbani

Antoine Mankumbani

Rédacteur / Animateur radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*